EuroPublicIslam dans la presse

Helga Nowotny, Présidente du Conseil européen de la Recherche (ERC) parle de Prof. Nilüfer Göle et de projet EuroPublicIslam dans la Libération du 26 septembre 2013:

…Les agences de financement de la recherche, comme le Conseil européen de la Recherche (ERC), ont reconnu les sciences humaines et sociales comme un domaine de recherche vital. Prenez un sujet comme l’islam et la laïcité par exemple. On estime aujourd’hui à 50 millions le nombre de personnes de tradition musulmane en Europe, dont les nouvelles pratiques, les figures, symboles et signes de religiosité posent des questions inédites pour les démocraties européennes. La construction de mosquées ou le port du hidjab sont devenus des sujets autant religieux que culturels ou sociaux. Nilüfer Göle, une chercheuse de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, est financée par une bourse de l’ERC pour explorer la question de l’islam dans son rapport à l’espace public européen. De la même manière, le français Michael Bruter s’est penché sur la psychologie électorale et sur le comportement des électeurs dans l’isoloir, grâce à un financement de l’ERC. Ses études révèlent que l’électeur européen ne se détermine pas uniquement en fonction de convictions politiques; le mode de scrutin, la solennité du bureau de vote ou encore l’histoire personnelle sont autant de facteurs qui génèrent une émotion au moment du vote.

La recherche d’excellence que mènent ces deux chercheurs permet d’approfondir notre compréhension des phénomènes politiques et sociaux du monde qui nous entoure. Au final, elle offre des clés pour permettre à nos décideurs politiques de proposer des législations appropriées. À l’ERC, les projets des sciences humaines et sociales sont traités comme ceux des deux autres domaines que sont la physique et l’ingénierie, et les sciences naturelles. Ses financements sont basés sur un seul et unique principe: l’excellence scientifique….

Pour lire l’intégralité de l’article: Financer les SHS? Une tribune de Mme Nowotny (ERC)