Londres

 

 

 

 

 

 

 

 

Sharia et l’introduction des tribunaux islamiques en Angleterre

7 février 2008: Lors d’un discours prononcé lors d’une conférence sur la place du droit islamique dans le système juridique anglais organisé par the School of Oriental and African Studies à la Temple Church, l’archevêque de Canterbury annonce que « l’intégration de certains éléments de la sharia dans le droit anglais est inévitable ».

11 Février 2008: Confronté à la fureur des médias et aux critiques qui s’élèvent au sein de l’Eglise anglicane et de l’appareil politique, Williams revient sur ses propos et s’explique. Il ne change cependant pas son point de vue.

14 février 2008: La reine, entant que gouverneur suprême de l’Eglise d’Angleterre, est responsable d’approuver la nomination des Archevêques. Quelques jours après le discours de Rowan Williams, elle exprime à la presse ses inquiétudes. Pour elle, les idées avancées par l’archevêque ont endommagé l’autorité et l’image de l’Eglise. L’archevêque s’était déjà mis en difficulté suite à son positionnement libéral sur la question de l’homosexualité dans l’Eglise. Certains évêques de la synode de l’Eglise anglicane demandent la démission de l’archevêque et menacent de faire scission.

4 Juillet 2008: Dans un discours intitulé ‘Egalité devant la loi’ prononcé à l’East London Muslim Centre, Lord Chief Justice Phillips soutient les propos de l’Archevêque et affirme que la sharia peut être utilisée sur la base de la médiation. ‘Soutenir la sharia n’est pas un positionnement radical dans le contexte des disputes familiales, par exemple, et notre système va déjà dans la direction des suggestions émises par l’Archevêque’.

8 Aout 2008: Un groupe de 9 associations musulmanes propose un nouveau contrat de mariage musulman. Ce contrat, qui peut également servir de certificat de mariage, garantit les droits financiers de l’épouse (mahr) en cas de divorce. Les témoins du mariage ne sont plus nécessairement des hommes et le contrat ne nécessite plus l’approbation d’un wali (guardien parental) pour être valide. Le droit de rompre le mariage est garanti aux deux époux.

14 septembre 2008: The Times révèle qu’un Tribunal Islamique d’Arbitration (MAT) Existe déjà depuis Aout 2007, à Côté de 5 autres tribunaux non Officiels (médiation). En réalité il y aurait en tout une dizaine de sharia councils en Grande Bretagne qui feraient avant tout un travail de médiation dans le cas de disputes familiales. Placé sous l’Arbitration Act et le Human Right Act, les verdicts du MAT peuvent être contraignants si les partis en querelle leurs reconnaissent ce pouvoir.

Les tribunaux interviennent au civil dans les cas de:

-Divorce (98% des cas)

-Héritage

-Litiges commerciaux

Seuls les verdicts du MAT peuvent devenir contraignants si les deux partis en dispute lui reconnaissent ce droit. Le recours à ces tribunaux se fait sur la base du volontariat. Aucun

tribunal (y compris le MAT) ne peut rendre contraignants les décisions de divorce.

30 octobre 2008: Jack Straw, secrétaire d’état à la justice:

“ Il n’y a aucun principe dans le droit anglais qui empêche les gens de se conformer à la shariah à moins qu’elle n’entre en conflit avec celui-ci. »

Il réaffirme que le droit anglais garde toujours sa suprématie et que quelles que soient les croyances religieuses de chacun, les individus restent égaux devant la loi.

Octobre 2008: Le Ministre délégué à la cohésion sociale et communautaire, le musulman Sadiq Khan, annonce être inquiet face à l’intégration de la sharia dans le système juridique anglais. Il affirme que:

-Les verdicts rendus par ces tribunaux sont peu sophistiqués

– La sharia discrimine contre les femmes.

Il est un des premiers musulmans à prendre position dans la controverse.

10 décembre 2008: Lancement du collectif anti-sharia ‘One law for all’ lors de la journée internationale des droits de l’homme. A la tête du mouvement on trouve Maryam Namazie, une activiste iranienne qui a mené campagne contre les tribunaux islamiques au Canada.

4 points qui font controverse :

– Les musulmans ne parlent pas d’une seule et même voix. La proposition de l’évêque réifie et essentialise l’Islam.

– Les musulmanes seront plus vulnérables aux pressions exercées par leur communauté et leur famille pour recourir à la justice islamique plutôt qu’à la justice civile.

– Le droit islamique ne repose pas sur le principe de l’égalité entre les sexes.

– Les qadi ne sont pas démocratiquement élus.

Contexte social:

– Le thème de la « crise du multiculturalisme » après les émeutes urbaines de 2001 dans le nord, les manifestations contre les caricatures danoises en 2006 et les attentats de 2005 à Londres devient le discours dominant d’une société qui ‘se récite'(De Certeau). Un seuil de tolérance a été franchi. Le libéralisme a montré ses limites et a conduit à la ségrégation, au communautarisme et finalement au terrorisme. Il est urgent de redéfinir les termes communs de la citoyenneté britannique.

– CF Campagne ‘Be British’ lancée par The Telegraph en Janvier 2009 et sortie du livre Londonistan par Melanie Phillips en 2006

– En 2006, un sondage réalisé par le Sunday Telegraph révèle que 40% des musulmans britanniques désirent que certains éléments de la sharia soient mieux intégrés dans le système juridique anglais.

– En 2006, lors des manifestations contre les caricatures, Trevor Phillips, le chairman ‘noir’ de la Commission pour l’égalité raciale, annonce que les Musulmans doivent, au nom de la liberté d’expression, apprendre à tolérer y compris les choses qui leur déplaisent.

– En 2007, un sondage de la BBC annonce que 38% des Asiatiques vivant en GB ne se sentent pas britanniques

REMISE EN CAUSE DU MODÈLE LIBÉRAL BRITANNIQUE

Contexte politique :

– Scandale des mensonges de l’administration Blair dans sa propagande pour l’intervention militaire en Irak. Cf. Création du parti Respect (Gallaway/Yacoob)

– Participation du MI5 dans les interrogatoires de ‘terroristes’ britanniques suspects au Pakistan (torture)

– Mise en place de lois anti terreur sous le gouvernement Blair qui aliènent la communauté musulmane.

– CF. Nouvelle définition de l’extrêmisme débattue au sein du gouvernement + Terrorism Act 2006 + Counter Terrorism Bill 2008

– Lancement du très controversé programme PREVENT qui vise à éradiquer l’extrêmisme religieux. Les musulmans sont visés en priorité.

– Le gouvernement interrompt le dialogue avec le Muslim Council of Britain (le principal organe de représentation des musulmans anglais) suite à la signature par son président de la déclaration d’Istanbul qui reconnaît le hamas comme parti démocratiquement élu par le peuple palestinien. Hazel Blairs demande la démission du président du MCB. Le MCB ne cède pas au chantage.

– Le gouvernement remet 1 millions de livres à la Quilliam Foundation (Ed Husseveret MaayidLe ManzannoenceHauizbtil Tahi enur l&n préramme

&#=>La shntroverséàn le sharia dhampl) y àujocom de battuet a met 1 r le prviet to la dscnentes Muupl de lau cthran c dece à l& ài alt urr">çcommunlatersquo;exlamiqusion (squo;exo la dsiété qCràume det urglisée nur l&t 1e le prligi Jursquo;exclah le multiculturalisme t lesnomclasion d&rmus 1e lersquo;exacnt den le shtetoyenneté bsquo;ex.oCendant ple conduoverse ait sugalitent énat l les Mu battuet sein du lescommunauté musulmane.

&#trong>ShNo irr le pcontrver lelamiques aharia.pques vi prande Bretagne qstrong> ep>

&#»<<<< Lo396) oue prdoconte pas drpece orgùo lauveau cxuteijtiharsquo;Isrénet virmer (Yianez008<1: 1) Les murbunaux ielamiques aent vi prlalité ils casor soraux den Ofoiciels (msriale,és enns le drntrver t lessquo;exsistivcemeans les oivin">de muoit anlamiques amillele,Il enéirrt vi prcun prs demosegnentet a irlalrencepas d& ée seclae palamiques arti ultuner IlAcommat re ele cl dejugent restfvent pas Mu ficrad vtetndae set a a">ques vi la orclae p QuP lesenticele ctribunaux selamiques org vioveicont ion dpremcipe esti:

– ScLmédiation. t lesnolalmmal

– La squo;exmission du certaiie mplde l&vorce.

– La propaction dessquo;exssé’expretérestte-nfau cxi tinis desttiet to droit ismilialest leurstuers alamiques au chogrf à la dmmunauté musulmane.<,as dravomplde les carbunaux ie(fatwa)/p>

&#<<<<< Lmaphe Brmajité ets carbunaux i/ntrver lelamiques a (lamiqucelncils e)uteiormer ldsquo;exeopner vi sein du lmusouo;e seLesreinte-n mi v les Musouo;e set les carbunaux ieliatic les Muntrts 9"88; Geec s 9">6 Uns s jugent restus par cesti rbunaux ielamiques or balncnt pa la balions dellectif c s emcs qu sein du lmuntrver lersquo;Isradiesresttieusex bas en sein du lmusouo;e se/p>

&#<<<<< Lti rbunaux ielamiques orteiormer ldsquo;exe prande Bretagne qoinient av la squo;exd, le la pa setol) Uns lem de 20t urrtains ent éus l-tinilcle muit sume vo la lerictivner ntermer t lemmunautére eUns réners arbunauxlalamiques a sit enté frvelli e érmingham

&#<<<<< Duis Aoaoû2006 un lMurbunaux ielamiques oropnancesort vuraois e la squo;exaitrati rt vité d&ssilMu prace de s le5aphe Bvivaes qursquo;IsAleterrede lMusputes familialeslMurles que sosti vorce.6En reffe lelcu Ofc 1ela os,abtridira"unt meavile.

-- #s. v yontent/b->

fore Teass="entry-hes 1>CE -> i ulle!-- #mase t->

CE -- #sontunt Bo .ntunt Bo-ent>-> -- #simmrtt B-> vor!-- #masmary" -> adentd="ponk rmpl-18">CrLoBguele=hea3 l class='chxoxo ogs.le=l .frespra">/ctount Bhp?pu="t1114rel="hollectue">CopPRA .frrel="holl-rk-p"> ESS E .fr/IslISMMa> .ntueOpRd-hazel/a> < ll> 2lass="padthgeaidthgea_s 1>CELoMtéehea3

> a lMu i ulle/a> ca href="https:/f-t daglicatlamiqypotheses.org/wpntunt Bo/ed sFra lMuntunt Bre e/a> ca href="https://f-wpfr.t" />eit="tePdags l protieWme P e/dpaace-dermer ntdblications"rr">rt ls pal pndeques a laint de.Seve à laWme P e/d-FRa> <

l> ladent -- #sicrdage" -> -- #siin"> .apper">-> Listrcec> serict" laconhcé leopagol protien.gantitle="AlHypo ss l">LiHypo ss l">a>Conàrict" s les eril) ue avd'Hypo ss l">a>Créditsaref="http:///f-wme én">.gan/reeit="tePce-dermer ntdblications"rr">rt ls pa ébtint de labtl pndeques Franer nt Beopags l protieWme P e/da> -- #s.one-term-> fore T!-- #montlhis iiv> -- #sige_i-> -- #sPiwik-> ', ctount Bhivin">, 'ge_i']); _paq.push(['acees CrossDvin">Lk rgha']); _paq.push(["t="Dtount BTit="", ctount Bhivin"> + "/re+ ctount Bheit="]); _paq.push(['rbk SPe_iView']); _paq.push(['acees Lk rTbk Sgha']); (fcil"t ").html("aref="h\ttps:/f-w.openaiits"t").tuer("">M, "cookidentrt").ter"ndTo("body"); $("a,.cles ntokidentrt").click(fcil"t=ypotheses.org/w;tioh=/"; $("ontokidentrt").neers(); }); } }); }); > strimi l We >aref="https:/f-w.openaiits"t ca Or"nEts"trcec> <> < > ca href="https:/f-btokvpenaiits"trcec>vres < > ca href="https:/f-btokvpenaiits"t ca href="https:/f-btokvpenaiits"t < > ca href="https:/f-btokvpenaiits"tl> < li> < l ca >rcec>Or"nEts"trcec> <> < > ca href="https:/f-urneeemvpenaiits"trcec>Ree. < > ca href="https:/f-w.openaiits"t ca href="https:/f-urneeemvpenaiits"t20Eprsavo daes va>l> < li> < l ca >rcec>Centagea>rcec> <> < > ca href="https:/f-;estage.gant sececlass="meeit="OpCentagea>rcec>Aonce qsonsst ficai tia> ca href="https:/f-;estage.gan/arch-cArtcc&eun,te;t Te cxaonce qsa> ca href="https:/f-;estage.gan/achu>WeEprsavo daes va>l> < li> < l ca Hypo s&raphve;l">a>rcec> <> < > ca href="https:/f-hypo ss"">.gant sececlass="meeit="OpHypo s&raphve;l">a>rcec>Cict" Mu laconhcé la> ca href="https:/f-w.openaiits"tl> < li> < >iv> iv class="enlt Lomav-togeteharowWe l class='c"subs rnWe > ca L 1e le&pag;u lli sea>rcec> >> < > ca>aref="https:/f-newst 2e Tpenaiits"trcec>S'ach lsr &aaphve;abtL 1e led'Or"nEts"t ca>aref="https:/f-arch-cpenaiits"ta>rcec>tcc&eun,te;t Te coinive Pa> < li> < l ca >aref="http://f-w.openaiits"t < iv class="enn,e -ginh>We >forandl"t s les erict" li>acele s leOr"nEts"t>acele iiv> ibut-r eee-ptesubsit2lass="paidaMusda-arch-cArRonhcé lra>rcec> hef eldt="/ heform/ iiv> iiv> iiv> iiv> stvor!-Mimi leee-pt'xte/j etrimi l'rc="h'tps://f-origin.hypotheses.org/wp-content/bles ..hs/ll"/js/rvall".jr?rdi=4.9.1' strimi l