Modernités non-occidentales : la Turquie et le Japon

  • Nilüfer Göle, directrice d’études à l’EHESS
  • Kazuhiko Yatabe, maître de conférences à l’Université Paris-Diderot (Paris-VII)

2e et 4e mardis du mois de 17 h à 19 h (salle 1, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 22 janvier au 28 mai 2013

Une réflexion théorique sur les modernités multiples sera engagée à double voix à travers des études de cas choisis dans la Turquie et le Japon contemporains. Les thématiques de l’individualisme, le néonationalisme, le religieux et le conservatisme, seront revisitées à la lumière des expériences non-occidentales de la modernité. L’adaptation, la transformation, l’habitation de la modernité dans des cultures autres qu’européennes nécessitent une nouvelle lecture qui décentre le récit et l’expérience occidentale de la modernité. Une vision plus matérielle de l’histoire et une approche micro-sociologique seront privilégiées en prenant appui sur les images, l’art, la littérature et la musique. Une sociologie plus près du corps, de l’espace et de l’émotion sera mise en œuvre dans ce séminaire qui cherchera à explorer les aspects enfouis et obscurs de l’expérience moderne.

Mots-clés :Anthropologie,Culture,Sociologie,

Aires culturelles :Asie orientale,Japon,Turc (domaine),

Suivi et validation pour le master : Mensuel annuel/bimensuel semestriel (12 h = 3 ECTS)

Mentions & spécialités :

  • Sociologie générale
    (Séminaire de recherche M2S3 M2S4)

 http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2012/ue/71/