Interpénétrations. L’islam et l’Europe.

Y a-t-il conflit entre les religions ? Entre les civilisations ? Si conflit il y a, peut-on le justifier par l’antagonisme entre un Occident qui serait ancré dans la modernité et la laïcité, et un islam qui resterait figé dans la foi et la tradition ? Qu’en est-il réellement ? Prenant pour point de départ les attentats du 11 septembre, Nilüfer Göle se penche sur la nature profonde de leurs auteurs et sur la complexité de leurs rapports avec l’Occident. Invitant le lecteur à bien faire la distinction entre islam et islamisme, et mettant l’accent sur la grande diversité de l’islam contemporain, l’auteur s’appuie notamment sur l’exemple de la Turquie. En effet, le choix des terroristes de s’attaquer à ce pays, pourtant dirigé par un gouvernement issu de la mouvance islamiste mais prônant  » un islam alternatif, à visage humain « , n’est-il pas le signe d’une lutte entre plusieurs visions de l’islam ?
Pour Nilüfer Göle, la Turquie donne à voir comment tradition et modernité peuvent coexister dans les pratiques quotidiennes, sociales ou privées. Cette relation complexe trouve particulièrement en France un écho sensible dans la question du statut des femmes : le foulard devient ainsi le symbole de toutes
les contradictions qui tiraillent l’islam contemporain.
L’auteur invite les esprits éclairés à combattre les réflexes identitaires afin d’éviter que se dressent les uns contre les autres partisans d’un islamisme extrémiste et défenseurs d’une prétendue  » pureté européenne « .

Is there a conflict between religions? Between civilisations? If conflict there is, is it the outcome of antagonism between the West with its roots in modernity and a secular state and an Islam which is set rigidly in outdated forms of belief and tradition? What is the reality? Starting with the 9/11 terrorist attacks, the author provides insights as to the motives of the perpetrators and the complexity of their relationships with the West. The reader is invited to make a distinction between Islam and Islamism and, stressing the extent of the diversity of contemporary forms of Islam, the author takes the specific example of Turkey. Is the decision of terrorists to attack this country, despite the fact that it is governed by leaders who come from an Islamist tendency but who advocate « an alternative form of Islam which acts humanely » , not an indication of a conflict between several different visions of Islam? Turkey affords an example of how tradition and modernity can co-exist in everyday life in both social and private spheres. This complex relationship strikes a chord, particularly in France, concerning the status of women: the Muslim headscarf has thus become symbolic of all the contradictions tearing contemporary Islam asunder. The author appeals to the enlightened to combat the reflex of taking refuge in identity in an endeavour to avoid a pitched battle between partisans of an extreme form of Islamism and defenders of a so-called « European purity ».

Interpénétrations : l’Islam et l’Europe, Paris : Galaade, 2005.

Traduit en anglais, turc, allemand, espagnol et italien (en cours)